Gestion de l’eau

Une gestion globale de l’eau est nécessaire car l’accès à l’eau est un des enjeux majeurs du 21e siècle. Aujourd’hui, 30% de la population mondiale n’a pas accès à de l’eau salubre à son domicile selon l’OMS. Pour résoudre ce problème, l’économie circulaire peut apporter des solutions. Nous vous proposons ici 2 technologies de gestion de l’eau:

1) Economie circulaire: gestion globale de l’eau

Exemple d’économie circulaire appliqué à la gestion de l’eau avec gestion de l’eau de pluie, des eaux grises et des sanitaires

Dans cet exemple nous avons une gestion globale se décomposant en recyclage des eaux de pluie, des eaux grises et la gestion des sanitaires. Pour cette dernière voir notre page consacrée ici.

Cela signifie que nous proposons des habitations avec une station de gestion des eaux intégrée. Cette station récupère les eaux usées sur un point centralisé et redistribuant l’eau et le chauffage à plusieurs lotissements.

L’appareil recycle les eaux de lavage corporel et récupère les calories. Cette relève d’eau chaude permet d’économiser une partie des coûts d’énergie et de diminuer durablement les émissions de CO2. Là aussi la production d’eau en plus suite aux normes et homologation des systèmes permet de réinjecter le surplus sur le réseau d’eau contribuant à l’économie circulaire.

2) Écosystème aquatique, bar à insectes et faune diverse

​Véritable écosystème servant de refuge à la faune sauvage, les bassins attirent les gastéropodes, les crustacés, les insectes (araignée d’eau, libellule, éphémère, dytique, gyrin), les amphibiens… ainsi que les insectes pollinisateurs.

Les plantes jouent le rôle de filtres purificateurs et naturels et les poissons éliminent les larves des moustiques.

Les différentes étapes pour installer un bassin dans son jardin :

  1. Choisir un bassin approprié à son espace
  2. Le terrassement
  3. L’étanchéité
  4. La mise en eau d’un bassin
  5. L’empierrement
  6. Le lagunage
  7. La finition du bassin

BASSIN EN ZONE ARIDE

Ecosystème aquatique, bar à insectes et faune diverse

  • ​Système : Bassin en forme de haricot de 25m².
  • Structure du sol “limoneux/sableux/argileux” nécessitant une bâche pour l’étanchéité (récupération d’une bâche de camion).
  • Plantes d’eau pour l’équilibre du bassin et l’ombrage.
  • Poisson Gambusia, contre les larves de moustiques et dont les déjections participent à nourrir les plantes.
  • Espace zen.

BASSIN DE PLAISANCE POUR CENTRE BIEN ETRE

Écosystème aquatique de loisir

Créer un bel espace où les personnes, en visite et en soin, puissent trouver quiétude auprès d’un joli bassin apaisant.

BASSIN AU MARAICHAGE

Écosystème aquatique dans un jardin de production

Créer un espace d’accueil pour les auxiliaires, le bar à insectes, est un élément important de l’équilibre d’un jardin de production maraichère.

BASSIN EN QUARTIER URBAIN

Écosystème aquatique dans un jardin urbain

Créer un espace de curiosité et de découverte pour aider les enfants des zones urbaines à se reconnecter avec le vivant.

BASSIN, SUPPORT PÉDAGOGIQUE

Écosystème aquatique dans un jardin urbain

Créer un espace de curiosité et de découverte pour aider les enfants des zones urbaines à se reconnecter avec le vivant.

3) Innovation disruptive : transformation de l’humidité de l’air en eau

Les conteneurs sont équipés d’un appareil qui aspire l’air chaud de l’extérieur pour le réfrigérer et, ainsi, transformer l’humidité en gouttes d’eau par effet de condensation.

En d’autres termes ce système révolutionnaire permet, en captant l’humidité présente dans l’air ambiant, de fournir de l’eau potable même dans des lieux désertiques. On l’utilise au Maroc, au Chili, en Namibie et au Liban.

Le générateur utilisé est résistant jusqu’à 50°C. Il peut durer jusqu’à 20 ans avec une maintenance standard. Ces containers peuvent produire jusqu’à 20’000 litres par jour!

D’autres composantes du développement durable peuvent être respectées car l’appareil peut se connecter à des panneaux solaires ou des éoliennes.

La gestion de l’eau préocuppe beaucoup de pays qui se positionnent pour contrôler cette ressource. Ainsi, l’eau potable est l’une des ressources les plus précieuses sur Terre.

Le changement climatique, l’augmentation de la population mondiale et l’épuisement des aquifères risque d’aggraver ce problème.

Chez nous en Suisse, château d’eau de l’Europe, même si cette ressource est abondante, elle est précieuse. Heureusement, l’expertise de notre pays en matière d’énergie hydraulique permet d’optimiser la gestion de l’eau et de transférer des compétences acquises de longue date dans les pays où les ressources en eau sont rares.